Perméabilité à l'air du bâti

Perméabilité à l'air du bâti

Cette technologie s’inscrit dans une action globale visant à maîtriser les flux d’air parasites des bâtiments. Assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air pour un bâtiment, c’est être capable de maîtriser les flux d’air qui circulent à travers les orifices volontaires (bouches de ventilation et entrées d’air) et limiter les flux d’air incontrôlés qui peuvent être source de pathologies, d’inconfort et de gaspillage d’énergie.

ATOUTS D’UNE BONNE ETANCHEITE A L’AIR

  • Répondre aux exigences de la réglementation thermique 2012
  • Améliorer le confort thermique et acoustique des occupants. Les infiltrations d’air parasites peuvent être source de sensations gênantes (courant d’air, paroi froide, bruit routier, …)
  • Protéger durablement le bâti. L’air exfiltré vers l’extérieur se refroidit dans l’isolant, augmentant ainsi son humidité relative et peut entraîner une condensation menant à la corrosion et à la moisissure des matériaux
  • Réduire sa facture énergétique. Les infiltrations d’air peuvent induire une surconsommation d’énergie de l’ordre de 10% à 25%
  • Maîtriser la qualité de l’air intérieur L’air qui transite dans les parois peut se charger en polluants (fibres, poussières, moisissures…) avant de pénétrer dans le logement
  • Renforcer la sécurité des personnes à proximité de sites industriels SEVESO

LE TEST D’ETANCHEITE A L’AIR

L’objectif est de détecter les infiltrations d’air parasites et de quantifier la perméabilité à l’air de l’enveloppe. Pour cela on utilise un équipement spécifique appelé porte soufflante, afin de produire une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Les résultats sont exprimés par les indices de perméabilité à l’air Q4 Pa-Surf en m³/h/m² (débit de fuite sous 4 Pa divisé par la surface de parois froides hors plancher bas au sens de la RT 2005) et n50 en volume/h (débit de fuite sous 50 Pa divisé par le volume chauffé). La détection des points de fuites peut se faire à l’aide de fumigène, d’un anémomètre à fil chaud ou par thermographie infrarouge.

NOS PRESTATIONS

Grenelle Environnement RT 2012

VERIFICATION EN COURS DE TRAVAUX

  • A l’achèvement du gros œuvre (bâtiment hors d’eau, hors d’air), réalisation d’une campagne d’essais d’étanchéité à l’air du bâtiment en présence de la maîtrise d’œuvre et des entreprises :
    • Détermination du coefficient Q4 Pa-Surf (Perméabilité sous 4 Pascal)
    • Localisation des fuites
  • Rédaction d’un rapport indiquant le détail des résultats des mesurages

ESSAIS EN FIN DE TRAVAUX

  • Réalisation d’essais d’étanchéité à l’air du bâtiment :
    • Détermination du coefficient Q4 Pa-Surf (Perméabilité sous 4 Pascal)
    • Avis sur la conformité de la valeur mesurée au regard des obligations contractuelles des entreprises
    • Indication de l’emplacement des fuites anormales éventuellement constatées
  • Rédaction d’un rapport indiquant le détail des résultats des mesurages et la conformité de l’établissement

OPTIONS

REUNION DE SENSIBILISATION DES DIFFERENTS ACTEURS DE LA CONSTRUCTION EN PHASE PREPARATOIRE

Il s’agit ici de sensibiliser les intervenants chantier des différents lots impactant directement ou indirectement le niveau de qualité de « perméabilité à l’air » du programme en question.

Notre objectif est d’apporter aux acteurs chantier les outils nécessaires afin d’appréhender au mieux les phases clés de la perméabilité à l’air ainsi que les interfaces entre lots. Le tout dans le respect des règles de l’art.

La réunion est présentée sur la base d’un diaporama systématiquement adapté aux spécificités du chantier pour lequel nous intervenons.

A ce titre, et en complément de l’analyse du dossier technique, nous nous rendons au préalable sur le chantier afin d’évaluer les points positifs et les éléments nécessitant une attention particulière.

ACCOMPAGNEMENT CHANTIER « PERMEABILITE A L’AIR »

Il s’agit de réaliser une vérification non exhaustive des points critiques propres au projet.

De façon générale, nous prévoyons au minimum trois visites pour validation de la pose des menuiseries, du doublage et du passage des réseaux. Il est possible de prévoir des visites intermédiaires.

REFERENTIEL (NON EXHAUSTIF) :

  • Norme NF EN 13829 Détermination de la perméabilité à l’air des bâtiments (février 2001)
  • Guide d’application GAP 50-784 de la norme (février 2010)
  • Cahier des charges de BBC-Effinergie (version avril 2009)

 


Vous pouvez télécharger la plaquette de présentation de nos prestations (.pdf) en cliquant sur ce lien.


Dans la même rubrique : Etanchéité à l'air des réseaux de ventilation - Thermographie-infrarouge - Attestation thermique / DPE